AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ramadan/ رمضان

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 10:15




يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ



183. Ô les croyants! On vous a prescrit aṣ-Ṣiyām(70)  (Jeûne)  comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété,


Bienvenue au Ramadan 2016 !





حللت أهلاً أيها الشهر الكريم، فغمرت قلوبَ المؤمنين فرحةٌ عظيمة بقدومك.. يفرح المؤمنون لأنه شهر يربّون فيه أنفسهم على الصبر عن الشهوات، ويتذكرون الانتصارات، و يجدد فيهم الأمل في عودة المسلم لربه، وعودة الأمة لسالف أمجادها، ولعلمهم ما أعده الله فيه من الثواب الجزيل والعطاء العظيم ومضاعفة الحسنات، وتكفير الخطايا والسيئات.



*****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 10:22



Louange à Allah, Seigneur de l’Univers. Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur le meilleur des Messagers, notre Prophète, Mohammed, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons et tous ceux qui les ont suivis sur le droit chemin.

Le mois de Ramadan est un mois qui a un rang élevé auprès d’Allah, exalté soit-Il, car c’est durant ce mois que le Coran a été révélé, lors d’une nuit dont Il dit (sens des versets) :

« La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube » (Coran 97/3-5).


C’est le mois du Coran et du jeûne, pendant lequel les diables sont enchaînés, les musulmans multiplient les actes d’obéissance et de culte et se rapprochent de leur Seigneur, exalté soit-Il, en donnant l’aumône aux indigents et aux malheureux.


On entend par Ramadan le fait de jeûner et cela consiste à s’abstenir de consommer de la nourriture et des boissons et d’entretenir des rapports charnels, rien que pour se rapprocher d’Allah, exalté soit-Il.

Son temps :

Le jeûne de la journée de Ramadan, qui doit se prolonger de l’aube jusqu’au coucher du soleil, est obligatoire et constitue le quatrième pilier de l’Islam. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

******

« Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Coran 2/183).

***

Le jeûne du mois de Ramadan est une obligation qui incombe à tout musulman, homme ou femme, pubère, en pleine possession de ses facultés mentales et qui est capable d’accomplir le jeûne.

Les conditions du jeûne obligatoire :




1- L’Islam, puisqu’un mécréant n’est pas obligé de jeûner jusqu’à ce qu’il embrasse l’Islam.

2- La raison, puisqu’un aliéné n’est pas obligé de jeûner jusqu’à ce qu’il recouvre la raison.

3- La puberté, puisqu’une personne impubère n’est pas obligée de jeûner jusqu’à ce qu’elle devienne pubère, mais on doit cependant ordonner à l’enfant de le faire dans la mesure de ses capacités, pour qu’il en prenne l’habitude.

4- La capacité de jeûner, puisque le jeûne n’est pas obligatoire pour celui qui ne le supporte pas, à cause de son grand âge ou d’une maladie « incurable ». Celui-ci doit nourrir un pauvre pour chacun des jours de jeûne manqué.

5- Le discernement, puisque l’enfant n’a pas l’obligation de jeûner avant d’être capable de discerner les choses.

6- La purification des menstrues : la femme qui a ses menstrues ne doit pas jeûner avant l’arrêt de l’écoulement du sang.

7- La purification des lochies : la femme qui a ses lochies ne doit pas non plus jeûner avant l’arrêt de l’écoulement du sang.

8- L’intention, qui doit être nourrie dans la nuit du jeûne, est obligatoire, car le jeûne sans intention est invalide, et elle doit être nourrie dans le cœur. Cependant le jeûne surérogatoire n’exige pas que l’intention soit nourrie de nuit.

****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 10:40

Six traditions prophétiques concernent le jeûne :

*****

1- Retarder le Suhur jusqu’à la dernière partie de la nuit, tant que l’on ne craint pas la venue de la pointe de l’aube.

2- Se hâter de rompre le jeûne dès que le soleil se couche.

3- Multiplier les bonnes actions, les prières surérogatoires, les aumônes, la lecture du Coran, l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, l’invocation et la sollicitation du pardon divin.

4- Si le jeûneur est insulté, il doit dire : « Je jeûne » et ne doit jamais répondre aux insultes, mais doit plutôt être bienfaisant pour gagner la récompense d’Allah, exalté soit-Il, et éviter de tomber dans le péché.

5- En rompant le jeûne, il est recommandé au jeûneur de faire les invocations qu’il préfère, comme : « Allahoumma Laka Sumtu wa ‘Alâ Rizqika Aftartu Fataqabbal minnî, Innaka Anta al-Samî’ ul-‘Alîm (Ô Seigneur, j’ai jeûné pour Toi et j’ai rompu le jeûne avec la subsistance que Tu m’as donnée. Accepte donc de moi (ce jeûne), Tu es Celui Qui entend et Qui sait tout) ».

6- La Sunna est de rompre son jeûne en mangeant quelques dattes fraîches. S’il n’y en a pas, qu’il mange des dattes sèches ou sinon qu’il boive de l’eau.




Quatre types de musulmans sont autorisés à s’abstenir du jeûne au mois de Ramadan :



1- Le malade auquel le jeûne nuit et le voyageur autorisé à raccourcir la prière. Il est préférable que ces deux types de personnes s’abstiennent du jeûne, puis rattrapent les jours manqués ; mais s’ils l’accomplissent, il sera valide.

2- La femme qui a ses menstrues ou celle qui a ses lochies doivent absolument s’abstenir du jeûne, en rattrapant ensuite les jours manqués. Si elles l’accomplissent, il ne sera pas valide.

3- La femme enceinte et celle qui allaite son enfant sont autorisées à s’abstenir du jeûne si elles craignent pour leur enfant. Dans ce cas, elles doivent rattraper les jours de jeûne manqués et nourrir un pauvre pour chacun d’eux. Si une femme enceinte ou qui allaite son enfant accomplit le jeûne obligatoire, il sera valide. Mais si elle craint pour elle-même, elle ne jeûne pas, puis il lui suffit de rattraper ultérieurement les jours manqués.

4- Celui qui est incapable de jeûner à cause de son grand âge ou d’une maladie « incurable », est autorisé à s’abstenir du jeûne, puis de nourrir un pauvre en compensation de chacun des jours de jeûne manqués, à raison d’un Sa’a, soit l’équivalent d’environ un kilogramme et demi de denrées, choisies parmi celles qui sont répandues dans son pays.



Allah, exalté soit-Il, a comblé le mois de Ramadan de particularités et de mérites exclusifs :



1- L’odeur qui se dégage de la bouche du jeûneur est plus agréable à Allah, exalté soit-Il, que le parfum du musc.

2- Les Anges implorent le pardon d’Allah, exalté soit-Il, en faveur des jeûneurs jusqu’à ce que ces derniers rompent leur jeûne.

3- Allah, exalté soit-Il, embellit Son Paradis chaque jour de ce mois et dit : « Mes pieux serviteurs sont prêts à se débarrasser de tout fardeau et de toute peine et à se diriger vers toi ».

4- Les diables sont enchaînés pendant ce mois.

5- Les portes du Paradis s’ouvrent et celles de l’Enfer se ferment.

6- Il comprend Laylat al-Qadr qui est meilleure que mille mois et être privé de ses bienfaits est véritablement la plus grande privation.

7- Les jeûneurs voient leurs péchés pardonnés à la dernière nuit du mois de Ramadan.



Parmi les bonnes actions prescrites ou fort recommandées au cours de ce mois béni, figurent :

1- Le jeûne. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :



« Chaque bonne œuvre du fils d’Adam, dit Allah, exalté soit-Il, est comptée de dix à sept cents fois sa valeur, sauf le jeûne, qui M’appartient et dont J'octroie la rétribution à Mon serviteur car il a ainsi renoncé à ses désirs sensuels, à sa nourriture et à sa boisson pour Moi'. Le jeûneur a deux joies, une première lors de la rupture du jeûne, et une seconde lorsqu’il retourne à son Seigneur. Et l’odeur qui se dégage de la bouche du jeûneur est plus agréable à Allah que le parfum du musc» (Boukhari et Mouslim).


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 10:51



Certes, cette grande récompense ne sera pas accordée à celui qui s’est contenté de s’abstenir de manger et de boire. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :


• « Celui qui ne renonce pas au mensonge, aux actes illicites qui en sont la conséquence, et à la colère, Allah n’a nullement besoin qu’il renonce à la nourriture et à la boisson » (Boukhari) ;




• « Le jeûne est une protection contre l’Enfer. Lorsque l’un d’entre vous jeûne, qu’il se préserve des propos obscènes et des cris, et si quelqu’un l’insulte ou l’agresse, qu’il dise : 'Je jeûne' » (Boukhari et Mouslim).


Ô serviteur d’Allah, si vous accomplissez le jeûne, que vos oreilles, vos yeux, votre langue, et l’ensemble de vos membres jeûnent également, et ne faites pas en sorte que les jours où vous jeûnez soient semblables à ceux où vous ne jeûnez pas, comme a dit Djâbir, qu’Allah soit satisfait de lui.

2- La prière nocturne. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Quiconque veille en prières le mois de Ramadan avec une foi sincère et en espérant la rétribution d'Allah, se verra pardonner tous ses péchés antérieurs » (Boukhari et Mouslim).


Pour que vous soyez inscrit parmi ceux qui observent dûment la prière nocturne, il vous incombe, cher coreligionnaire, d’achever les Tarâwîh avec l’imam, puisque le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a
dit :

« Il sera compté à Celui qui prie derrière l’imam jusqu’à ce qu’il s'en aille, l'équivalent de toute une nuit de prières » (Abû Dâwûd, al-Nasâ`î, al-Tirmidhî et Ibn Mâdja).


3- L’aumône : « Le Prophète (Salla Allahou Alayhi wa Sallam) était le plus généreux des hommes et était particulièrement généreux pendant le mois de Ramadan. Il était alors plus généreux qu’un vent impétueux » (Boukhari et Mouslim). Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a affirmé : « La meilleure aumône est celle que l’on donne au cours du mois de Ramadan » (al-Tirmidhî)
.

En fait, l’aumône peut se faire de différentes manières :


a- Donner à manger aux autres : Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

« Et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier, (disant) :

'C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons, nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude. Nous redoutons, de notre Seigneur, un jour terrible et catastrophique'. Allah les protègera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie, et les rétribuera pour ce qu’ils auront enduré, en leur donnant le Paradis et des [vêtements] de soie » (Coran /8-12).


Les pieux prédécesseurs étaient soucieux de donner à manger aux autres, accordant à cela la priorité sur de nombreux autres actes d’adoration. Il s’agit non seulement de nourrir les pauvres, mais aussi de rassasier un affamé ou de donner à manger à un coreligionnaire vertueux, car le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :


« Si un croyant nourrit un autre qui a faim, Allah le nourrira des fruits du Paradis. Et s’il étanche la soif d’un croyant, Allah lui fera boire du nectar cacheté et pur du Paradis » (al-Tirmidhî).

Nos pieux prédécesseurs, dont al-Hasan et Ibn Mubârak, donnaient aux autres à manger et les servaient, alors qu’ils étaient eux en train de jeûner.




b- Donner aux jeûneurs de quoi rompre leur jeûne : Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Celui qui donne au jeûneur de quoi rompre son jeûne aura la même récompense que lui sans pour autant que cela ne diminue en rien la récompense du jeûneur » (al-Tirmidhî).


4- Lire assidument le Coran : tâchez, de lire le Coran en le méditant et avec recueillement, car les pieux prédécesseurs étaient profondément touchés par les Paroles d’Allah, exalté soit-Il. Selon Abû Hurayrah qu’Allah soit satisfait de lui, lorsque fut révélé (sens des versets) : « Quoi ! Vous étonnez-vous de ce discours (le Coran) ? Et vous [en] riez et n’[en] pleurez point ? »
(Coran

53/59-60), les gens d’al-Suffa se mirent à pleurer jusqu’à ce que des larmes coulent sur leurs joues. Lorsque le Messager d’Allah apprit ce qu’ils avaient ressenti, il se mit à pleurer avec eux et nous nous mîmes à pleurer à notre tour, puis il dit : « N’entrera pas en Enfer celui qui aura pleuré par crainte d’Allah » (al-Bayhaqî et al-Tirmidhî).


5- Rester assis à la mosquée jusqu’au lever du soleil. Lorsque le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avait terminé d’accomplir la prière de Fajr, il s’asseyait là où il venait de prier jusqu’au lever du soleil (Mouslim).



Et d’après Anas, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Quiconque accomplit la prière de Subh avec le groupe, puis garde sa place et se met à évoquer Allah, exalté soit-Il, jusqu’au lever du soleil, puis accomplit deux unités de prière aura la récompense complète d’un Hadj et d’une ‘Umra » [al-Tirmidhî (al-Albânî : Sahîh)].

Si cela s’applique à tous les jours de l’année, que dire alors de ceux de Ramadan, le mois de la miséricorde et du pardon d’Allah, exalté soit-Il ?

6- La retraite spirituelle. Jusqu’à sa mort, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) entreprenait une retraite spirituelle de dix jours pendant le mois de Ramadan. L’année où il rendit l’âme, il la fit pendant vingt jours (Boukhari).

7- L’accomplissement de la ‘Umra, car il est établi que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Une ‘Umra accomplie pendant le mois de Ramadan équivaut à un Hadj en ma compagnie.» (Boukhari).

8- La recherche de Laylat al-Qadr, dont Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

« Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’al-Qadr ? La nuit d’al-Qadr est meilleure que mille mois » (Coran 97/1-3).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 10:57

Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’al-Qadr ? La nuit d’al-Qadr est meilleure que mille mois » (Coran 97/1-3).

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Quiconque veille Laylat al-Qadr en prière avec foi et espérance en la rétribution d'Allah, sera absous de tous ses péchés antérieurs » (Boukhari). Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avait l’habitude de rechercher Laylat al-Qadr et ordonnait à ses Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, d’en faire autant. Il réveillait (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) les membres de sa famille pendant les nuits du dernier tiers de Ramadan dans l’espoir qu’ils atteignent la récompense de cette nuit bénie. En fait, Laylat al-Qadr tombe dans le dernier tiers du mois de Ramadan, et plus probablement dans les nuits impaires. Lorsque Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, demanda au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) : « Ô Messager d’Allah, que dire si je trouve Laylat al-Qadr ? ». Il lui répondit : « Dis : Allahumma innaka ‘Afuwwun Tuhibbul-‘Afwa Fa’fu ‘Anni » (Ô Allah, Tu es Pardonneur, Tu aimes le pardon. Pardonne-moi donc) (Ahmad).



9- La multiplication des évocations, des invocations et des demandes de pardon à Allah, exalté soit-Il. Comme les jours et les nuits du mois de Ramadan sont des moments privilégiés, il faut saisir cette occasion pour évoquer Allah, exalté soit-Il, L’invoquer et demander Son pardon, et notamment pendant les moments où les invocations sont exaucées :

a- Au moment de la rupture du jeûne, car le jeûneur a, au moment où il rompt son jeûne, une invocation qui ne sera pas rejetée.

b- Au cours du dernier tiers de la nuit, où Allah, exalté soit-Il, descend jusqu’au ciel le plus proche de la terre et dit : « Qui Me demandera quelque chose pour que Je le lui donne ? Qui implorera Mon pardon pour que Je lui pardonne ? ».

c- Implorer le pardon d’Allah, exalté soit-Il, aux dernières heures de la nuit, puisqu’Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon [d’Allah] » (Coran 51/18).


d- Repérer l’heure du vendredi où les invocations sont exaucées, qui est fort probablement la dernière heure de la journée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 15:10

Remarques et infractions à éviter pendant le jeûne :


1- Faire pendant la journée ce qui doit être fait pendant la nuit, et vice-versa.


2- Dormir en abandonnant l’accomplissement de certaines prières obligatoires à leur temps prescrit.

3- Manger et boire trop.

4- Se montrer excessivement nerveux en conduisant.


5- Gaspiller son temps.

6- Prendre le Sahur trop tôt et dormir avant de prier al-Fadjr.


7- Conduire à toute vitesse juste avant l’heure de la rupture du jeûne.


8- Ne pas achever la prière de Tarâwîh avec l’imam.

9- Prendre place sur les trottoirs et se rencontrer, surtout les jeunes, en commettant des actes de désobéissance.

10- Passer sa journée de travail en médisances et commérages avec les collègues, ce qui affecte le jeûne.


11- Le fait pour la femme de passer la majeure partie de son temps à la cuisine.




Le jeûne comporte d’autres bénéfices :

1- Le jeûneur doit accomplir le jeûne, avec foi et espérance en la rétribution d’Allah, exalté soit-Il, et pas pour autre chose.


2- S’il arrive que le jeûneur soit blessé, saigne du nez, vomisse ou avale involontairement de l’eau, son jeûne reste valide.


3- Le jeûneur est autorisé à nourrir l’intention du jeûne, alors qu’il est en état d’impureté rituelle majeure, et d’effectuer le Ghusl après la pointe de l’aube. Quant à la femme qui a ses menstrues ou ses lochies et qui se purifie avant l’aube, elle doit effectuer le Ghusl, accomplir les deux prières d’al-Maghrib et d’al-‘Ichâ’, puis entreprendre le jeûne.


4- Le jeûneur est autorisé à utiliser le siwak (bâton d’arak), au début comme à la fin de la journée, son utilisation est une sunna tout comme pour ceux qui ne jeûnent pas.


5- Le jeûneur est enjoint de multiplier les bonnes actions pendant le mois de Ramadan, et de s’appliquer à accomplir des prières surérogatoires, à s’acquitter d’aumônes, à lire le Coran, à évoquer, invoquer et demander le pardon d’Allah, exalté soit-Il ; car le mois de Ramadan est l’occasion de multiplier les actes d’adoration et d’assainir les cœurs de la corruption.


6- Le jeûneur doit discipliner son âme et la purifier, en évitant d’insulter et d’offenser autrui.

7- Si de la fumée ou de la poussière parviennent à la gorge du jeûneur malgré lui, son jeûne reste valide, puisqu’il est impossible de s’en prémunir.


8- Si quelqu’un qui a le devoir de jeûner envisage de manger ou de boire pendant la journée du jeûne, par oubli ou par ignorance, celui qui le voit doit l’avertir, à titre d’entraide dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété.

9- Le musulman qui jeûne, comme celui qui ne jeûne pas, doivent préserver leurs organes des péchés que sont les paroles et les regards illicites, ne pas écouter ni manger ni boire ce qui est illicite.


10- La générosité et la lecture du Coran sont fort recommandées au cours du mois de Ramadan, en conformité avec ce que faisait le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et en espérant la récompense divine.


11- Pour gagner le pardon d’Allah, exalté soit-Il, et qu’il accepte son repentir, le jeûneur doit accomplir, avec foi et dans l’espoir de gagner la récompense d’Allah, exalté soit-Il, le jeûne et la prière nocturne, et veiller en particulier Laylat al-Qadr. Il doit aussi lire le Coran, évoquer son Seigneur, exalté soit-Il, L’invoquer, demander Son pardon, se repentir, donner aux autres jeûneurs de quoi rompre leur jeûne et s’acquitter des aumônes.

12- La meilleure aumône est celle donnée au mois de Ramadan.

13- Jeûner pour les personnes qui sont autorisés à s’abstenir du jeûne s’il ne leur est pas pénible, puisqu’Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Mais il est mieux pour vous de jeûner » (Coran 2/184).


14- Le jeûneur est enjoint de veiller Laylat a-Qadr en prière. Car l’adoration faite en cette nuit est meilleure que celle faite au cours de mille mois, et c’est au cours de cette nuit que le Coran a été révélé. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été révélé » (Coran 2/185).

15- Les Anges implorent le pardon d’Allah, exalté soit-Il, en faveur des jeûneurs jusqu’à ce qu’ils rompent leur jeûne.


16- Ramadan est le mois de la patience, et la patience est récompensée par le Paradis.

17- Les jeûneurs sont pardonnés à la dernière nuit du mois de Ramadan, tout comme le travailleur qui est rétribué quand il termine son travail.


18- Au cours du mois de Ramadan, la miséricorde divine descend, les péchés sont effacés et l’invocation est exaucée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 15:19


Directives à respecter au mois de Ramadan :


1- Pour que vos péchés antérieurs soient pardonnés, jeûnez le mois de Ramadan avec foi et espérance en la récompense d’Allah, exalté soit-Il.


2- Prenez garde de ne pas abandonner un jour de jeûne obligatoire sans excuse valable ; sinon, vous devrez absolument rattraper les jours manqués, faire une expiation et vous repentir sincèrement.

3- Invitez des jeûneurs à prendre chez vous le repas de la rupture du jeûne, pour avoir une récompense équivalente à la leur.


4- Observez l’accomplissement des cinq prières obligatoires à leurs heures prescrites et en commun, pour obtenir leur récompense, ainsi que la protection d’Allah, exalté soit-Il, pendant et en dehors du mois de Ramadan.


5- Multipliez les aumônes, car la meilleure aumône est celle donnée au cours du mois de Ramadan.

6- Prenez garde à ne pas laisser passer votre temps sans accomplir une bonne action, car vous en êtes responsable et aurez à rendre des comptes sur la façon dont vous l’aurez employé, et vous serez rétribué pour chacune des œuvres que vous aurez accomplies.

7- Effectuez une ‘Umra au cours du mois de Ramadan, pour obtenir une récompense équivalente à celle de l’accomplissement d’un Hadj.

8- Ressortez de votre jeûne avec la crainte d’Allah, exalté soit-Il, en ayant conscience en secret comme en public qu’Il vous observe, la reconnaissance pour Ses bienfaits, et l’attachement à Son obéissance en accomplissant tout ce qu’Il a prescrit et en évitant tout ce qu’Il a proscrit.

9- Evitez de vous énerver pour des raisons futiles, sous prétexte que vous jeûnez, car le jeûne devrait plutôt vous apprendre la sérénité et la quiétude.


10- Que ce soit au cours du mois de Ramadan ou à un autre moment, évoquez fréquemment Allah, exalté soit-Il, sollicitez Son pardon et implorez-Le de vous faire entrer au Paradis et de vous sauver du feu de l’Enfer, surtout pendant le jeûne, à l’heure de sa rupture et à celle du Sahour, car ces choses conduisent à Son pardon.


11- Tâchez de jeûner six jours du mois de Chawwâl, car le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Celui qui jeûne le mois de Ramadan, puis le fait suivre de six jours de jeûne durant Chawwâl, aura la même récompense que s’il avait jeûné toute l'année » (Mouslim).

12- Persévérez dans la foi, la crainte d’Allah, exalté soit-Il, et l’accomplissement des bonnes actions après le mois de Ramadan et jusqu’à la fin de votre vie, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort) » (Coran 15/99).

13- Multipliez les prières, le jeûne et les prières et salutations sur Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sur sa famille, ses Compagnons et sur ceux qui les suivent jusqu’au Jour de la Résurrection.

14- Les musulmans ont convenu à l’unanimité de l’obligation du jeûne au mois de Ramadan, quiconque nie cette obligation est un apostat et un mécréant à qui il est demandé de se repentir.

15- Le jeûne fut prescrit la deuxième année de l’hégire, et le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) jeûna le mois de Ramadan pendant neuf ans. Le jeûne est une obligation qui incombe à tout Musulman pubère, en pleine possession de ses facultés mentales.


16- Abstenez-vous de proférer des mensonges, des malédictions, des médisances, de semer la discorde, car ils diminuent la récompense du jeûneur.


La Zakât al-Fitr :


1- La Zakât al-Fitr est une purification du corps et de l’esprit, due après avoir accompli le jeûne du mois de Ramadan.


2- Elle est due par tout Musulman, pour lui-même et pour ceux qu’il entretient.

3- Elle équivaut à un Sâ’ de denrées choisies parmi la nourriture commune dans le pays, s’il reste un excédent après que le musulman se soit nourri et ait nourri sa famille le jour et la nuit de la Fête.

4- Le Sâ’ au temps du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) équivalait à quatre Mudd, et le Mudd équivalait au volume de deux mains de taille moyenne. En kilogrammes, le Sâ’ est l’équivalent approximatif de trois kilos.

5- La Zakât préférable est celle qui sera la plus utile aux pauvres.


6- Il faut s’acquitter de la Zakât al-Fitr le jour de la fête, avant la prière. Le musulman peut s’en acquitter un ou deux jours à l’avance, mais ne doit pas la reporter après la prière de la fête sans excuse valable. Sinon, elle ne sera pas acceptée et sera considérée comme une simple aumône.

7- Il faut s’en acquitter dans le pays où la personne réside au moment de son échéance.

8- Il n’est pas licite de donner la valeur de ces denrées sous forme monétaire, car cela va à l’encontre de la Sunna.


9- Les ayants-droit de la Zakât al-Fitr sont les mêmes que pour la Zakât ordinaire, et ceux qui y ont droit en priorité sont les pauvres, les malheureux et ceux qui sont endettés.


10- Il faut la verser à ses ayants-droit ou à leurs mandataires en son temps



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 15:43




Je vous conseille,mes chères soeurs de ne négliger le jeûne aucun jour du mois de Ramadan, sinon, vous ne pourrez jamais le compenser et obtenir la même rétribution, même si vous jeûnez le reste de votre vie. Après le mois de Ramadan, cher coreligionnaire, vous devez persévérer dans l’obéissance à Allah, exalté soit-Il, et faire du mois de Ramadan un point de départ, à partir duquel vous transformerez vos mauvais comportements et habitudes en actes d’adoration et en œuvres pies.

J’implore Allah, exalté soit-Il, d’accepter vos œuvres, de vous inscrire parmi ceux qu’Il affranchira du feu de l’Enfer et dont Il acceptera les œuvres. Amîn.

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
أم رشدي
Admin
avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 25/12/2014

MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   Ven 3 Juin - 15:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talibatesal3ilm.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ramadan/ رمضان   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ramadan/ رمضان
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ces athées qui font le ramadan
» Quelques bonnes raisons d'aimer le Ramadan...
» Débat Tariq RAMADAN
» Ramadan = anti-zermatage ?
» pourquoi le ramadan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
talibates al 3ilm :: Ramadan/رمضان-
Sauter vers: